top of page
Rechercher

Sécurité alimentaire : l'ensète d'Ethiopie, une "culture miracle" pour le changement climatique ?



Selon les scientifiques, l'ensète, plante de base en Éthiopie, pourrait devenir un nouvel aliment de choix et nous sauver la vie face au changement climatique.

Selon une nouvelle étude, cette plante, qui ressemble à la banane, pourrait nourrir plus de 100 millions de personnes dans un monde en réchauffement.

Cette plante est presque inconnue en dehors de l'Éthiopie, où elle est utilisée pour faire du porridge et du pain.

A surtout lire sur BBC Afrique :


  • Pendant combien de temps une personne atteinte de Covid est-elle contagieuse ?

  • Sergei Krikalev, le cosmonaute abandonné dans l'espace lors de l'effondrement de l'Union soviétique

  • Est-ce à cause du racisme que les preuves d'une infection plus légère d'Omicron ont été ignorées ?

  • Les infections résistantes aux médicaments tuent des millions de personnes - étude


La recherche suggère que cette plante peut être cultivée sur un territoire beaucoup plus vaste en Afrique.

"C'est une culture qui peut jouer un rôle vraiment important dans la sécurité alimentaire et le développement durable", a déclaré le Dr Wendawek Abebe de l'Université Hawassa à Awasa, en Éthiopie.

L'ensète ou "fausse banane" est un proche parent de la banane, mais il n'est consommé que dans une partie de l'Éthiopie.

Le fruit de la plante, qui ressemble à une banane, n'est pas comestible, mais les tiges et les racines amylacées peuvent être fermentées et utilisées pour faire du porridge et du pain.




CRÉDIT PHOTO, RBG KEW Légende image, Cette plante est un proche parent de la banane et ressemble à sa "cousine"

L'ensète est un aliment de base en Éthiopie, où environ 20 millions de personnes en dépendent pour se nourrir, mais ailleurs, il n'a pas été cultivé, bien que des espèces sauvages apparentées - qui ne sont pas considérées comme comestibles - poussent jusqu'en Afrique du Sud, ce qui laisse penser que la plante peut tolérer une aire de répartition beaucoup plus large.

À l'aide d'enquêtes agricoles et de travaux de modélisation, les scientifiques ont prédit l'étendue potentielle de l'ensète au cours des quatre prochaines décennies. Ils ont constaté que cette culture pourrait potentiellement nourrir plus de 100 millions de personnes et renforcer la sécurité alimentaire en Éthiopie et dans d'autres pays africains, dont le Kenya, l'Ouganda et le Rwanda.


  • L'aliment salvateur que 90% des gens ne mangent pas assez


Le Dr James Borrell, chercheur de l'étude aux Jardins botaniques royaux de Kew, a déclaré que la plantation de l'ensète comme culture tampon pour les périodes de vaches maigres pourrait contribuer à renforcer la sécurité alimentaire.

"L'ensète possède des caractéristiques vraiment inhabituelles qui le rendent absolument unique en tant que culture", explique-t-il. "Vous pouvez le planter à tout moment, vous pouvez le récolter à tout moment et il est pérenne. C'est pourquoi on l'appelle l'arbre contre la faim", ajoute-t-il.

L'Éthiopie est un centre majeur de domestication des cultures en Afrique, où l'on cultive le café et de nombreuses autres plantes.




CRÉDIT PHOTO, RBG KEW Légende image, Ensète atteint 10 mètres (39 pieds) de haut

Selon les prévisions, le changement climatique affectera sérieusement les rendements et la distribution des cultures vivrières de base en Afrique et au-delà.

La recherche de nouvelles plantes pour nourrir le monde suscite un intérêt croissant, étant donné notre dépendance à l'égard de quelques cultures de base. Près de la moitié des calories que nous consommons proviennent de trois espèces : le riz, le blé et le maïs.


  • Conseils pour les coureurs débutants


"Nous devons diversifier les plantes que nous utilisons au niveau mondial en tant qu'espèce, car tous nos œufs sont dans un très petit panier pour le moment", déclare le Dr Borrell.

Ces travaux sont publiés dans Environmental Research Letters.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page